PILI ou la culture de la couleur

PILI ou la culture de la couleur

Pili bio est parti du constat qu’entre les couleurs de synthèse qui posent problème pour l’environnement et les couleurs végétales qui ne pourront pas nécessairement répondre aux besoins industriels en termes de volumes, il y avait une nouvelle voie à ouvrir : la production des couleurs via des micro-organismes. De quoi s’agit-il ?  Tout simplement d’utiliser le même principe que la production de la bière en laissant  les bactéries agir lors d’une fermentation pour obtenir des molécules ayant des pouvoirs colorants. De la même façon que les levures vont se nourrir sur un substrat, on fait appel plus particulièrement aux streptomyces et à leurs capacité à sécréter des colorants lors d’un process de quelques jours, à une température de 25 à 30 degrés.

Les procédés était déjà connus mais à l’échelle des laboratoires : Pili bio s’est donné pour mission de transférer ses savoirs en procédés industriels adaptés aux attentes et aux

critères des différents marchés de la couleur.

PILI ou la culture de la couleurPILI ou la culture de la couleurPILI ou la culture de la couleur

 

Le moment est particulièrement bien choisi où il s’agit de privilégier les ressources renouvelables et alors que les résidus de colorant de synthèse se retrouvent dans la chaîne alimentaire par la contamination des eaux lors de lavage domestique des textiles.

Pili bio en est encore à l’échelle d’échantillonnage avec des fermenteurs de 300 litres et des tests dans différents domaines d’application : l’encre de stylo ou d’imprimerie, le textile, la maroquinerie.

Bien sûr toutes les obligations règlementaires et environnementales sont respectées pour garantir la sécurité des procédés et des produits développés chez PIL et les micro organismes sont eux même non-pathogènes et non-nocifs.

Les couleurs devraient être disponibles dès 2018. D’abord le bleu puis les autres teintes. Les financements nécessaires au lancement de l’activité industrielle font l’objet d’une levée de fonds entre 500 et 700 K€, idéalement auprès d’un fond d’investissement cleantech et d’un business-angel connaissant bien leurs marchés cibles. Pili cherche donc de l’argent, mais aussi de véritables partenaires pour accompagner son développement !

Retrouver leur histoire, l’équipe et le lien vers leur levée de fond sur http://www.pili.bio/#support-us

 

 

Nous suivre sur Facebook